Une cyberattaque majeure potentiellement aussi coûteuse qu'un ouragan


Une cyberattaque mondiale massive pourrait provoquer jusqu'à 53 milliards de dollars de pertes économiques, soit environ autant qu'une catastrophe comme l'ouragan Sandy en 2012, selon une étude publiée lundi par le Lloyd's, le marché d'assurance spécialisé, et le cabinet Cyence.

Cette étude s'est attachée à mesurer l'impact économique potentiel de deux scenarii de cyberattaques, donc celui d'un piratage de l'activité d'un prestataire de services informatiques en nuage, également appelé "cloud".

Dans ce premier scénario, les pertes économiques moyennes s'échelonnent entre 4,6 milliards pour un événement important et 53 milliards de dollars pour un événement majeur.

"Il s'agit là d'une moyenne. Du fait de la difficulté à quantifier précisément les pertes informatiques, ce chiffre pourrait atteindre 121 milliards de dollars ou se limiter à 15 milliards", précisent toutefois le Lloyd's et Cyence.

En comparaison, l'étude précise que l'ouragan Sandy, deuxième cyclone tropical le plus coûteux de l'histoire, a engendré des pertes économiques comprises entre 50 et 70 milliards de dollars.

Dans un deuxième scénario, qui prend cette fois pour hypothèse des attaques ciblant le système d'exploitation d'ordinateurs utilisés par un grand nombre d'entreprises dans le monde, les pertes moyennes s'échelonnent entre 9,7 et 28,7 milliards.

Ces chiffres représentent le montant moyen des pertes estimées sur une période d'un an et tiennent compte des dépenses directes attendues liées à ces événements.

Les conséquences en matière de dommage aux biens, d'atteintes corporelles ou encore de pertes indirectes, notamment la perte de clients ou l'atteinte à la réputation, ne sont toutefois pas prises en compte.

"Tout comme certaines des pires catastrophes naturelles, les incidents cyber sont susceptibles d'avoir de graves répercussions sur les entreprises et les économies", s'alarme Inga Beale, patron du Lloyd's, cité dans le communiqué.

D'autant qu'en dépit de l'essor de la demande en cyberassurance, les montants couverts restent encore limités, le déficit d'assurance pouvant atteindre jusqu'à 45 milliards de dollars dans le premier scénario et 26 milliards dans le deuxième, détaille l'étude.

"On estime qu'en 2016, les cyberattaques ont coûté quelques 450 milliards de dollars aux entreprises, à l’échelle mondiale", détaille l'étude, citant de récents travaux sur la question.

Au cours des dernières semaines, plusieurs vagues massives de cyberattaques au rançongiciel ont frappé multinationales, sociétés et services en Europe, aux Etats-Unis, en Ukraine ou encore en Russie. En France, Saint-Gobain et la SNCF ont notamment été touchés à divers degrés.

© 2017 Agence France-Presse
 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales