Madrid

14 JUILLET - "Nous avons l'exigence de nous montrer à la hauteur de ceux qui ont foi en nous"

Vendredi dernier avait lieu à Madrid, à la Résidence de France, la traditionnelle garden party organisée le jour de la fête nationale, en collaboration des entreprises sponsors du cocktail. Devant un public français et espagnol nombreux, l'Ambassadeur a pris la parole le temps d'une impétueuse allocution, pour défendre notamment une position commune de la France et de l'Espagne dans les affaires internationales et européennes.

(Photos Ambassade de France en Espagne) Un public nombreux, français et espagnol, des mesures de sécurité à la hauteur des circonstances, une chaleur digne de la réputation des étés madrilènes, de nombreux stands des entreprises sponsors, éparpillés dans les jardins de la Résidence, autour d'une piste de danse, montée dans le plus pur esprit des bals populaires. Le 14 juillet cette année à Madrid a été conçu comme "un moment de citoyenneté simple et heureuse" et l'ambiance générale était à la détente. Pour autant, le discours de l'Ambassadeur Yves Saint Geours a été empreint d'une certaine solennité, à l'heure d'évoquer les engagements communs des deux pays, et des défis posés par le contexte géopolitique, mais aussi de rappeler les événements tragiques surgis à Nice, il y a un an. "Le réaction des Espagnols nous a emplis d'admiration" a-t-il déclaré à cet égard, au cours d'une première partie d'allocution effectuée dans la langue de Cervantes.

Rebondissant sur une vision commune et un partage des valeurs qui sont celles de notre civilisation, l'Ambassadeur a évoqué la coopération des deux Etats, qui "continuent à travailler pour construire ensemble un espace de confiance et de sécurité". Avec une croissance des échanges bilatéraux plus rapide que le niveau de croissance du commerce mondial, la relation franco-espagnole est ancrée dans un dynamisme fort et structurant. "Lors du sommet bilatéral qui s'est tenu à Malaga en février dernier, nos deux Etats ont réaffirmé leur engagement à renforcer les interconnexions, notamment électriques et ferroviaires, mais aussi de travailler ensemble en matière de coopération éducative ou sociale". Et d'ajouter : "Cet engagement a été renforcé il y a un mois, lors de la rencontre à Paris de Mariano Rajoy et d'Emmanuel Macron".

Nos deux pays paragent une vision commune des grands déséquilibres géopolitiques, qui se traduit par des interventions militaires coordonées, en Afrique notamment, comme l'a rappelé l'Ambassadeur. Mais aussi par la nécessité de défendre une posture commune sur des sujets fondamentaux, tels que l'Accord de Paris, les politiques d'accueil des réfugiés, ou la stratégie européenne face au Brexit, et aux nombreux défis qui se présentent à l'Union. "Nous vivons un moment décisif", a rappelé Yves Saint Geours. Relever ces défis ne se fera "qu'avec l'appui et la participation des démocraties et de leurs populations", a-t-il insisté. "nous pouvons compter sur l'union de la France et de l'Espagne, qui partagent une même vision de l'Europe", a-t-il réitéré.


"La France, loin des stéréotypes qui lui sont attribués, se réforme" a lancé l'Ambassadeur. "Nous venons de conclure une longue séance électorale dont on peut tirer plusieurs enseignements, notamment la promesse d'un débat approfondi, à la mesure des enjeux de l'heure. Nos principes fondamentaux et les valeurs de notre République ont été une fois de plus légitimés", a estimé l'Ambassadeur. Mais aussi, "la réalité d'une société divisée a été mise en lumière : c'est notre responsabilité de réunir les Français et nous ne le ferons qu'avec le message du 14 juillet : Liberté, Egalité, Fraternité".

Enfin l'Ambassadeur a terminé son discours par une référence directe au quotidien des Français expatriés dans le pays. Elogiant l'engagement de la communauté française et son dynamisme, il a aussi souligné le caractère représentatif de cette dernière : "Vous avez constaté à quel point nous sommes observés et attendus, pour participer à la construction de la société de demain. Nous avons l'exigence de nous montrer à la hauteur de ceux qui ont foi en nous. C'est pour l'avenir et avec la jeunesse, la plus belle façon de porter haut les couleurs de notre pays".

VG (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 17 juillet 2017

 
Madrid

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Actualité Espagne

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine